Spider-Man No Way Home dévoile son trailer monstrueux

Depuis des mois, on se demandait si Spider-Man No Way Home monterait ses premières images avant sa sortie ciné ou non. Sony vient finalement de répondre à nos attentes en dévoilant un premier teaser-trailer tout ce qu’il y a de gargantuesque.

Ainsi, malgré les damage-control anticipé de Tom Holland et de Marvel & Cie, preuve en est que le multiverse fera bien son entrée dans le MCU via la nouvelle itération de ce bon Spidey. Son identité secrète révélée, Peter Parker décide, ni une ni deux, d’aller voir son pote, et nouveau mentor, Dr Strange, pour qu’un enchantement le sorte de cette galère identitaire. Sauf que ça foire et que l’espace-temps se fracture. L’occasion pour Marvel et Sony de reprendre certains effets visuels du premier Docteur Strange, soit l’effet « Inception » comme on dit dans le métier, un parti pris géométrique et halluciné qu’il nous tarde de redécouvrir sur grand écran.

Sinon, bien évidemment, le mystère entourant la présence ou non de Willem Dafoe en Bouffon Vert, de Alfred Molina en Docteur Octopus et même le relooking de l’Electro de Jamie Foxx, est ici révélé sans ménagement. Seuls les rôles, encore tenus secrets (on se gausse) de Andrew Garfield et de Tobey Maguire restent à découvrir, mais nul doute que la prochaine bande-annonce de No Way Home devrait lever toute ambiguïté de ce prochain Spider-Man, toujours réalisé par Jon Watts. On se demande donc, en toute logique, si ce combo de tous les méchants possibles du tisseur, vraisemblablement destiné à combattre une Sinister Six recomposée, ne versera pas dans la surdose de méchants, qui avait déjà sérieusement nui au Spider-Man 3 de Sam Raimi… Mais on verra bien, n’est pas Into the Spider-Verse qui veut.

Spider-Man No Way Home sortira le 15 décembre au cinéma.

About Author

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

2 commentaires

  1. Bah techniquement il n’y aura pas tant une surdose de méchant sachant qu’il se base sur des films où ils ont pu être développé ^^ Donc c’est plutôt malin cette histoire de multivers pour créer les sinisters 6, ça évite de devoir introduire de nouveau méchants, vu qu’il picohe dans les films précédents

    • Ma principale réserve vient du fait que les méchants sont connus des fans, mais pas de la nouvelle génération qui ne jure que par le MCU… Cette histoire de multiverse risque de faire une sorte de giga deus-ex-machina pour faire poper de façon gratuite pleins de persos qui, pour moi, méritent chacun leur introduction pour replacer leur histoire, leurs liens avec Peter etc… dans un seul film, ça me paraît compliqué 😀
      Surtout que normalement, Spidey peut (avec difficulté certes) affronter seul la Sinister Six, or là il aura deux autres tisseurs pour l’aider à combattre le Lézard (plus ou moins confirmé), Doc Oc’, le Bouffon Vert, Elektro, Mysterio qui devrait revenir et le Vautour, ce qui semblerait logique, soit un tiers des méchants qui viennent de chaque univers ciné… C’est malin, mais ça me semble annonciateur d’un gros bordel pas facilement gérable ^^

Leave A Reply