[Critique] Wrong Cops, but Right Movie !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Wrong Cops met en scène un gang de flics complètement dérangés : un obsédé sexuel, un mélomane borgne, un amateur de fumette au passé louche et au portefeuille troué, un dealer et cela ne s’arrête pas là. Dans son film Dupieux nous convie à une virée cinématographique décalée, sans pour autant perdre de vue la réalité. Ici réside toute la magie de ce cinéaste : malmener les images, effleurant l’expérimental, sans oublier que son récit s’inscrit dans la vraie vie.

La vitrine d’acteurs vient en souligner l’aspect underground et hétéroclite : un ex-champion de boxe, un chanteur de métal industriel, des acteurs de séries télévisées démodées, Ray Wise alias Leland Palmer de Twin Peaks, et évidemment : Eric Judor, prouvant bel et bien qu’il peut jouer sans Ramzy et sans être sous le feu de la rampe.

Agrémentée d’une musique électro signée par le réalisateur lui-même sous le pseudonyme de Mr Oizo, Dupieux prend plaisir à filmer un scénario explosé et explosif avec pour mots d’ordre : le crasseux et l’absurde, autant esthétique que moral.

Wrong Cops est sorti le 19 mars 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.