[Test] Wipeout: extrême limite

Sorti en 1995, le jeu Wipeout fut l’un des jeux phares de la PlayStation. Dans un futur assez proche, des pilotes s’affrontent dans des courses anti-gravité sur six circuits autour du monde, plus un septième caché sur Mars. Le parcours est jonché d’accélérateurs et de zones d’armes qui permettent de combattre ses ennemis à coup de mines, lasers, etc.

Le choix de véhicules semble aujourd’hui dérisoire : 4 écuries avec seulement 2 vaisseaux chacune. Mais le tracé des circuits, l’IA performante et la précision du gameplay créent une combinaison diabolique qui pousse à tenter encore et encore d’améliorer son chrono. Libéré de la pesanteur, notre pilote est catapulté dans les airs, au son d’une B.O. démentielle: The Prodigy, New Order, The Chemical Brothers, …

On n’en attendait pas moins d’un studio britannique: Psygnosis, renommé plus tard SCE Studio Liverpool. Après huit opus et un dernier épisode grisant sur PS Vita, Sony ferme le studio en août 2012, sonnant probablement le glas de la saga Wipeout.

Article écrit par Arnaud Trouvé

Avis

8 Immanquable !
  • User Ratings (1 Votes) 7.5

About Author

Avatar

Leave A Reply