Spectacle – Chicago : le Musical scandaleusement chic venu de Broadway

0

Chicago Le Musical débarque au théâtre Mogador pour 100 représentations. Après 22 ans de succès à Broadway, plus de 31 millions de spectateurs, et des thèmes toujours d’actualité, l’adaptation originale de la production française nous offre un show qui jazz… en demi-teinte !

Une partition millimétrée… Comédie, chant et danse se mêlent pour nous plonger dans le Chicago des années 20, ou Roxie Hart, artiste de cabaret, et Velma Kelly, double meurtrière et chanteuse de jazz, se retrouvent au cœur d’une histoire au goût de corruption, cupidité, manipulation et trahison. Dans un décor sobre et chic, les excellents comédiens s’animent avec élégance au rythme des musiques de l’incroyable orchestre. Et l’emblématique chanson d’ouverture ‘Faut qu’ça jazz’ annonce très clairement la couleur !

… mais avec quelques bémols. La scène du théâtre Mogador étant essentiellement occupée par le big band des 14 musiciens, il ne reste que peu de place pour les chorégraphies, ce qui est très dommage. Et si l’humour qui parsème le spectacle apporte une véritable fraîcheur, les textes ne sont pas toujours très séduisants ni profonds. Certains passages s’éternisent un peu trop, et malgré la performance irréprochable des comédiens qui nous permet de passer un bon moment de divertissement, l’émotion se fait la grande absente de ce spectacle dont nous sommes ressortis un peu déçus.

Chicago Le Musical se joue au Théâtre Mogador, à Paris, du 18 septembre au 31 janvier 2019 à 16h, 20h ou 20h30 selon les jours.

Spectacle - Chicago - le Musical scandaleusement chic venu de Broadway

© Chicagolemusical.com

Advertisement
(Visited 1 times, 3 visits today)

Avis

7 A voir
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Mélina Hoffmann

Les rubriques littérature et théâtre : c'est moi ! Je suis une rédactrice qui ose (mettre sa vraie photo ! C'est déjà ça.) J'aime les beaux mots, les belles histoires, les belles rimes, et les G Squad. Mon livre préféré ? Oui-oui à la plage, sans hésiter. Pour le suspense. Surtout à la fin, quand le château de sable...

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.