Halloween : on a classé la saga du pire au meilleur

Pinterest LinkedIn Tumblr +

5. Halloween (2007) et 4. Halloween II (2009)

Rob Zombie, chanteur de métal américain et auteur de déluges sanguinolents réussis (La Maison des 1000 morts, The Devil’s Reject) se voit offrir la lourde tâche pour son troisième long-métrage de remaker Halloween par les frères Weinstein, et ce pour deux longs-métrages.

Si son approche plus réaliste et sans concessions du personnage a quelque peu dérouté les fans, Rob Zombie à le mérite d’offrir un passé au mythique Michael Myers, non sans maladresses mais avec un réel talent. Redonnant de l’épaisseur à cette bête humaine, il passe en revue avec profondeur et modernité toute la galaxie du tueur culte, jusqu’à complètement relire le film original de Carpenter, avec une tension prenante et continue. Derrière la bête, l’homme brisé, l’enfant déchu. Et un nouveau souffle bienvenu, dont le succès au box-office n’aura duré que le temps d’un opus, et où le deuxième se verra rattrapé par une version DVD retravaillée et hautement recommandable.

Avant Halloween Kills, on a classé (et résumé) la saga du pire au meilleur
© Dimension Films, Nightfall Productions
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.