Halloween : on a classé la saga du pire au meilleur

Pinterest LinkedIn Tumblr +

7. Halloween (2018)

Halloween passe entre les mains du studio BlumHouse et met derrière la caméra un réalisateur issu du cinéma indépendant, David Gordon Green pour effacer toute l’imposante timeline de la saga et se proposer comme une suite directe au film culte de John Carpenter, en annonçant au passage deux suites et la collaboration du maestro à la production et au scénario.

Revival classique et respectueux, cet Halloween 2018, à défaut d’être original, n’en demeure pas moins efficace. En dépoussiérant proprement le mythe, ce volet revient aux sources, à savoir une famille détruite par une mère marquée à vie, comme l’avait déjà si bien fait Halloween : 20 ans après, évoqué plus haut. Si en plus de son manque de prise de risque le film comporte quelques facilités, il n’en demeure pas moins fidèle et honnête.

Avant Halloween Kills, on a classé (et résumé) la saga du pire au meilleur
© Blumhouse Productions, Miramax, Rough House Pictures, Trancas International Films
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11
Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.