Festival du Film Coréen : Jour-4.

La corée s'invite à ParisLa fatigue comment à se faire sentir, surtout au niveau des yeux, allez savoir pourquoi… En ce quatrième jour de Festival, un brin pluvieux, nous découvrons deux films qui ne sont pas uniquement coréens, explications.

Le premier, une production germano-coréenne réalisée par l’irlandais Neil Dowling, nous fait voyager de Berlin à Séoul, suivant la trace d’un écrivain désirant retrouver une coréenne rencontrée au détour d’un bar berlinois. Finding Joy est un film doux dans lequel la quête artistique prend le dessus sur la quête personnelle. Mais vous en saurez davantage en cliquant ici.

Le second film de cette journée est un documentaire réalisée par l’argentin José Luis Garcia. Après avoir vécu le rassemblement international des jeunes communistes en Corée du Nord, ce dernier cherche à retrouver Im Su-kyong, une militante sud-coréenne dont l’image le hante depuis. Son film a le mérite d’être d’une grande honnêteté : parfois les gens changent avec le temps, les idoles se métamorphosent en simple personne du quotidien. Pour lire la critique intégrale de The Girl from the South, c’est juste .

A demain !

Article écrit par Cécile Ravidat.

About Author

Avatar

Leave A Reply