Critique Young Sheldon Saison 2 : la boucle aurait pu être bouclée

Après plusieurs critiques assassines, Young Sheldon parvient enfin à attirer (un peu) notre attention.

Si le premier épisode laissait entendre que la fusion entre le spin-off et The Big Bang Theory allait être plus importante au cours de cette saison, l’héritage n’est toujours pas assumé. De nombreuses incohérences avec la série originale ponctuent Young Sheldon. La plus flagrante, celle du père de Sheldon (voir notre article sur le sujet).

D’autres personnages sont plus convaincants dans leur construction, c’est le cas de Georgie dont la personnalité correspond parfaitement à celle du Georgie adulte que nous avons pu découvrir dans la série mère. Certains clins d’œil plus ou moins décelables entre les deux shows raviront les fans. Nous découvrons notamment avec plaisir l’origine du fameux « Bazinga ».

Faut-il comparer ?

Bien sûr, Young Sheldon n’égalera jamais son modèle. Plus plat et moins drôle elle se présente finalement comme un show presque à part entière. Une fois résignés à cette idée, nous devenons plus attentifs aux atouts de ce prequel, qui parvient un peu plus à se décentrer de Sheldon. Celui-ci constitue toujours l’arc principal de l’intrigue, mais sa Memmaw et son frère prennent une place particulière venant renouveler l’histoire à laquelle on nous avait habitués.

Et pourtant, si Young Sheldon est très différente de The Big Bang Theory, elle tend vers la toute fin de à s’en rapprocher. Le dernier épisode fait pleinement référence au final de la saison 12 de la série originale. A tel point qu’on aurait aimé que le spin-off ne soit pas renouvelé pour pouvoir se dire : la boucle est bouclée.

Young Sheldon reviendra sur CBS pour au moins deux saisons supplémentaires.

Avis

7 Merci, mais on s'arrête là
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Marie

Leave A Reply