Critique Troy : Fall of a City saison 1 épisode 1 : fraîcheur historique

0

Hormis Game of Thrones ou Vikings, les séries se risquent peu au genre historique, sauf la BBC One qui nous propose Troy : Fall of a City, une série basée sur l’Iliade, heureusement fidèle.

Des partis pris surprenants. En coupant court sur la jeunesse de Pâris, on se dit que Troy : Fall of a City prend des raccourcis compliqués pour nous dévoiler la guerre de Troie d’Homère. Sauf que les évènements suivent et la pomme de Discorde vient bel et bien mettre le boxon dans la Grèce antique. Faire de Pâris le personnage principal (pour l’instant) permet de comprendre les origines de l’affrontement grec en axant le show sur une romance adultérine. De plus, une mixité raciale vient délicatement donner un œil neuf à ce conflit mythologique avec un Zeus et un Achille africanisés.

Prometteur, mais … On note d’ailleurs que tous les personnages de l’Iliade répondent déjà présents ou presque, telle la pauvre Cassandre, et qu’ils auront bien tous leur rôle à jouer dans Troy : Fall of a City. Si la réalisation ne fait pas des merveilles, on note cependant les détails apportés aux costumes où aux décors, plus vrais que nature. Mais tout ce champ des possibles est par contre réduit par une histoire qu’on connaît par cœur et on espère que les complots prendront le pas sur les bastons, qui n’ont pour l’instant pas le panache de celles du film Troie avec Brad Pitt.

La saison 1 de Troy : Fall of a City est actuellement diffusé sur BBC One.

Advertisement
(Visited 498 times, 3 visits today)

Avis

7 odyssée prometteuse
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.