[Critique] Game of Thrones : une saison 7 en avance rapide (sans spoil)

On retiendra trois choses de cette saison 7 de Game of Thrones : tout avait fuité depuis presque un an, 7 épisodes c’est trop peu, et qu’on aura alterné entre le meilleur et le pire de la série.

Attention, aucun spoiler

Game of Gods. Ce qui a de bien quand on est à l’avant-dernière saison d’un show tel que celui d’HBO, c’est que nos questions trouvent des réponses et nos attentes sont souvent récompensées. Ainsi, Game of Thrones multiplie les moments épiques cette année, privilégiant souvent le grand spectacle à sa dramaturgie (avec ce que ça entraîne d’effets négatifs). On en prend plein les yeux, nos héros se retrouvent, et on aura frissonné de plaisir plus d’une fois avec cette sensation d’en avoir enfin fini avec les ralentissements narratifs inutiles.

Shit of Thrones. Mais chaque action a ses conséquences et la précipitation scénaristique aura fait grincer des dents. Téléportation, manque de surprise, personnages sacrifiés ou transformés en stéréotypes, sous-intrigues mal conçues… les défauts ne manquent pas et on finit par se demander si la pression de la fin et de tout ce qu’il reste encore à accomplir n’auraient pas donné un peu de fièvre aux scénaristes. Si le « plus » était nécessaire, il ne faudrait pas qu’il devienne l’ennemi du bien.

Game of Thrones est disponible en téléchargement digital depuis le 29 août 2017.

Avis

6 Heureusement qu'on t'aime toi!
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply