Champs d’amours, l’expo gratuite pour les 100 ans du cinéma arc-en-ciel

L’Hôtel de Ville de Paris nous invite du 25 juin au 28 septembre 2019 à son exposition gratuite « Champs d’Amours, 100 ans de cinéma arc-en-ciel » , organisée en collaboration avec la Cinémathèque. L’occasion de découvrir plus de 100 extraits de films, affiches, scénarios, photos et archives inédites, témoignant que cinéma et révolution des mœurs sont intimement liés. Cette exposition est organisée dans le cadre de la célébration du cinquantenaire des émeutes de Stonewall à New York.

En juin 1969, les émeutes de Stonewall marquent symboliquement la naissance d’un mouvement identitaire LGBTQI&+ et des longues luttes pour la reconnaissance des droits humains aux États-Unis, en Europe et dans le monde. A partir de ce moment important dans le militantisme LGBTQI&+, la culture cinématographique n’a cessé de se libérer des tabous et a tenté de produire toujours plus de films engagés en faveur de la tolérance de la pluralité des orientations sexuelles et des genres.

Depuis, nombreux sont les longs métrages à avoir marqué les esprits : en 2011 Tomboy de Céline Sciamma, en 2013 La vie d’Adèle d’Abdellatif Kechiche, ou plus récemment Moonlight de Barry Jenkins et 120 battements par minute de Robin Campillo. Les 3 derniers ont tout de même reçu respectivement une Palme d’Or, un Oscar et un Grand Prix du Festival de Cannes. Rien que ça !

Si de tels films sont aujourd’hui mieux reconnus et plus médiatisés. Ils sont encore trop rares. On ne peut qu’admirer les précurseurs, qui, bien avant notre époque actuelle – censée être plus tolérante -, avaient décidé de s’émanciper des normes pour faire évoluer les mentalités. Parmi eux, Richard Oswald qui offre en 1919 un des tout premiers films à défendre la cause homosexuelle avec Différent des autres (Anders als die Andern).

En parallèle à l’exposition et jusqu’au 11 juillet, La Cinémathèque française organise une rétrospective intitulée « Libérations sexuelles, révolutions visuelles » . Au cours du mois, plusieurs séances à l’assaut des préjugés et des carcans esthétiques seront organisées. Plus d’infos à retrouver ici.

L’exposition « Champs d’amours 100 ans de cinéma arc-en-ciel » est à découvrir du 25 juin au 28 septembre à Hôtel de Ville de Paris (Salle Saint-Jean)

About Author

Marie

Leave A Reply