[Critique] Walter Mitty, du rêve à la réalité

La Vie rêvée de Walter Mitty se positionne comme le cinquième long-métrage de l’acteur/réalisateur Ben Stiller. Après l’invraisemblable et complètement décalé Tonnerre sous les tropiques, Ben nous offre sur un plateau d’argent sûrement l’un des plus beaux films de janvier 2014.

Adapté du roman du même nom, Walter Mitty, employé au magazine Life, doit retrouver la trace du disparu négatif n°25 du célèbre photographe Sean O’Connell. S’échappant de la réalité momentanément pour vivre des aventures imaginaires, ce grand rêveur demeure avant tout un grand timide. N’est-ce pas le miroir de chaque spectateur qui se profile sur l’écran, les pieds dans le béton pendant que notre esprit gravit les neiges éternelles du Kilimandjaro ?

Ben Stiller prouve bel et bien ses talents de réalisation, embrassant des paysages à couper le souffle sur un fond de ballade musicale ainsi qu’un scénario qui touchera tendrement le moindre cœur de pierre de la salle.

Notre part d’âme aventurière, même la plus enfouie, sera touchée par ce conte poétique moderne, nous rappelant qu’il ne tient qu’à nous de vivre les plus belles expériences.

La Vie rêvée de Walter Mitty est sorti le 1er janvier 2014.

Article écrit par Cécile Ravidat.

Avis

9 A voir absolument !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply