[Critique] Swim Little Fish Swim en eau tiède

Une sorte de fraîcheur et de tendresse se cache derrière ce Swim Little Fish Swim, comédie dramatique à la sauce new-yorkaise. Le couple de jeunes réalisateurs français Ruben Amar et Lola Bessis signe un premier film plein de promesses, mais qui n’évite pas certaines maladresses.

Le long-métrage assurément arty joue la carte du feel good movie où l’on célèbre l’indépendance, on porte des jolies robes et on s’appelle Arc-en-ciel. Cette chronique simple et touchante s’appuie essentiellement sur une bande-son absolument originale et créative et l’on tombe littéralement sous le charme d’une Lola Bessis radieuse.

Malheureusement Swim Little Fish Swim sombre dans son propos anticapitaliste et son premier rôle masculin exaspérant. Sous ses airs d’hipster raté, Leeward (Dustin Guy Defa) agace par la souffrance que cause son « idéal » autour de lui, notamment pour sa famille. On se détache du destin des personnages dont la quête horripile et le message du film ne passe plus.

Imparfait, Swim Little Fish Swim démontre néanmoins le talent certain de ces cinéastes dont on suivra la carrière avec le plus grand intérêt.

Swim Little Fish Swim est sorti le 4 juin 2014 au cinéma

Avis

6,5 À voir
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply