[Critique) Fiston : Dubosc adoube Adams

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Obsédé par Sandra Valenti depuis ses 7 ans, Alex est un garçon timide et bien en peine pour séduire cette jolie fille intouchable. À 20 ans, il décide de franchir le pas grâce à l’aide inespérée d’Antoine Chamoine qui de son temps, avait conquis le cœur de Monica, la mère de Sandra.

Comédie française alliant Kev Adams et Franck Dubosc, deux habitués du One Man show, Fiston utilise les ressorts bien connus du choc des générations et des premières tentatives amoureuses pour faire vibrer le spectateur. Au fond peu original et sans prise de risques, le film arrive néanmoins à nous tirer quelques sourires grâce aux phrases bien placées des deux comédiens habitués à ces registres.

Avec Valérie Benguigui et Alice Isaaz, les seconds rôles trouvent toute leur place et relèvent un peu cette comédie qui aurait sinon fleuré bon le déjà vu. Une comédie amusante et touchante donc, plutôt que vraiment hilarante.

Fiston est sorti le 12 mars 2014 au cinéma

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.