Critique Une vie de voyages : un roman qui reconnecte à l’essentiel

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Une vie de voyages est un roman tout en sensibilité qui nous parle de voyage, d’amitié, de quête de soi.

Une vie de voyages nous fait passer un bien joli moment au cœur des Alpes. Capucine est une jeune femme partagée entre son rêve de continuer à parcourir le monde et la nécessité d’une vie sédentaire. Elle décide alors d’aménager une maison d’hôtes au bord du lac Léman, pour y recevoir des voyageurs et leur transmettre l’amour de sa région. Et tandis qu’elle accueille Zoé et Noah, ses premiers invités, elle n’imagine pas que cette rencontre est sur le point de bouleverser sa vie…

« Je ne me lasse pas d’exprimer ma gratitude tout au long de la journée, que ce soit envers la nature, un sourire, une parole, un cadeau, un moment, le soleil, la pluie, un geste, un repas… J’essaie de parcourir le monde dans la conscience permanente d’être vivante. »

Critique Une vie de voyages_2

Une aventure à la fois intérieure et extérieure

On plonge dans un récit plein de délicatesse, de bienveillance, de gratitude. Un récit qui invite au voyage, non seulement à travers forêts, lacs et montagnes, mais aussi et surtout à celui qui mène à soi. Au voyage intérieur, celui qui prend sa source dans nos expériences de vie, nos questionnements, nos quêtes intimes.

Ainsi, d’escapades en confidences, de souvenirs partagés en instants de doutes, les trois personnages vont peu à peu tisser des liens forts et profonds qui les amèneront à s’interroger ensemble sur le sens de leurs existences, leurs désirs profonds, leurs peurs ; à remettre en question leurs choix, leur rapport aux autres, au monde.

« J’en suis désormais certaine. Le partage est un élément vital pour une vie heureuse. »

Un récit inspirant

En même temps qu’à ses invités, c’est aussi à nous que Zoé fait découvrir les merveilles et les secrets de ces lieux idylliques qui se dessinent sous la plume de Julie Martin. En effet, la jeune femme dépeint les décors et les atmosphères avec une précision qui fait que l’on s’y croirait, dans son « petit coin de paradis ». Et l’on a souvent envie de fermer les yeux pour s’imprégner plus pleinement de ces paysages de Haute-Savoie.

Ce récit est une ode à la nature sauvage, à l’amitié, au partage, à la beauté du monde, à la bienveillance envers les autres tout autant qu’envers soi. Mais aussi une réflexion sur la maternité, la quête des origines, la liberté, ou encore le caractère précieux d’une nature à préserver plus que jamais. Car c’est d’ailleurs l’espoir – optimiste ou peut-être naïf – que nourrit Zoé : rendre les gens aussi amoureux de la nature qu’elle pour qu’ils adoptent des comportements plus respectueux.

Critique Une vie de voyages_3

Un livre écrit avec le cœur

Il se dégage une tendresse assez rare de ces pages. C’est un roman débordant de bienveillance et de simplicité, qui offre une lecture apaisante, tant par l’histoire qui nous est contée et le cadre dans lequel elle nous plonge, que par la délicatesse de l’écriture qui met en éveil tout nos sens. Et qui célèbre les plus petits bonheurs du quotidien dans la conscience de l’instant présent.

Ainsi, les amateurs d’aventures trépidantes, de suspense et de rebondissements passeront tranquillement leur chemin. Car on lit Une vie de voyage comme on se plongerait dans un bain moussant, ou sous un plaid bien douillet. Les sensations sont à peu près les mêmes, et on en garde un souvenir de réconfort et de douceur.

Une vie de voyages, écrit par Justine Martin, est paru le 10 juin 2021 aux Éditions Kaplume.

Critique Une vie de voyages

Avis

8.0 Une lecture ressourçante
  • 8
  • User Ratings (0 Votes) 0
Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.