Critique Rencontre Fatale : une traque sans surprise

Ajouté début juillet au catalogue de Netflix, Rencontre Fatale constitue aujourd’hui le deuxième film le plus visionné sur la plateforme. Ce polar raconte l’histoire d’Ellie, une avocate a priori brillante, et de son ancien camarade d’université qui développe une véritable obsession pour elle. Enchainant les regards trop appuyés et les twists ultra attendus, l’œuvre reste divertissante mais aussi particulièrement plate.

Tout semble aller pour le mieux dans la vie d’Ellie Warren. Son mariage se remet tranquillement d’un accident de voiture ayant blessé son mari, sa fille entre à l’université et l’héroïne ouvre son propre cabinet d’avocat. Arborant téléphones et montres gigantesques, villa paradisiaque, maquillage extrêmement prononcé, tailleurs et jupes trop serrés… Pour les spectateurs qui ne l’auraient pas encore compris, le décor de Rencontre Fatale prend très subtilement place dans l’univers de la classe supérieure. Un jour, Ellie retrouve un ancien camarade de fac’ qui commence à la suivre, persuadé qu’ils sont faits pour être ensemble. On assiste à une succession d’événements ultra prévisibles, ressemblant étrangement aux étapes d’Obsession Secrète, sorti sur Netflix quelques mois auparavant.

Critique Rencontre Fatale : une traque sans surprise
©Beth Dubber ©Netflix

Difficile de ne pas prévoir chaque scène de Rencontre Fatale. Un amoureux transi et jamais guéri de sa passion décide de traquer l’objet de son désir et finit par attaquer son entourage. Un pitch qui, s’il n’a plus grand-chose de surprenant, peut se révéler très efficace lorsqu’il repose sur des intrigues entremêlées ou sur des personnages solides, par exemple. On regrette grandement que ni l’un ni l’autre ne figure dans Rencontre Fatale. A grand renfort de regards face caméra qui frisent le ridicule, de dialogues vides et de péripéties courues d’avance, l’œuvre peine à convaincre.

Une série de pistes qui tombent à l’eau

Comme évoqué précédemment, l’héroïne du film est une business woman à la brillante carrière. Une situation de départ qui aurait pu s’avérer très intéressante si le scénario se penchait, par exemple, sur une façon d’utiliser ce pouvoir pour faire tomber son agresseur. Au lieu de ça, Ellie se contente de menacer verbalement sans que cela ait le moindre effet. Son statut social semble donc affiché simplement pour justifier sa villa grandiose mais ne sera jamais exploité davantage.

Critique Rencontre Fatale : une traque sans surprise
©Beth Dubber ©Netflix

Il en va de même pour la fragilité qu’elle montre au début, en se laissant séduire par David, son stalker. Une piste intéressante qui débouche sur un amour accru de son époux mais sans s’attarder sur la psychologie de l’héroïne et encore moins sur celle de son mari. Quant au sociopathe, l’entretien avec sa psychologue évoquant sa « souffrance passée » n’aura jamais de suite. Cette relation a priori malheureuse justifierait son obsession pour les femmes et personne n’en saura jamais plus.

La rencontre fatale de personnages… sans substance

Si le scénario ne comporte aucune surprise, il néglige aussi ses personnages. Marcus, le mari d’Ellie, pourrait présenter un réel intérêt scénaristique, avec son passé d’accidenté. Il constitue le soutien le plus important de sa femme mais ses répliques et sa présence demeurent réduites au strict minimum. David, dont le côté séducteur reste encore à prouver, paraît aussi avoir un historique très intéressant. Son personnage gagnerait en intensité si ses troubles psychologiques se voyaient développés. On ne retiendra de lui que des yeux globuleux et un jeu malgré tout dynamique. Quant à Ellie, cette business woman s’avère assez creuse. Terrifiée par son stalker certes, mais finalement assez passive au moment de le repousser.

Peut-être s’agit-il de choix scénaristiques pour maintenir un rythme soutenu sans trop s’attarder sur de la psychologie de comptoir. On peut toutefois objecter que Dragon Rouge parvient à un excellent résultat sur un thème assez semblable. Mêlant scènes d’action et psychologiques, ce thriller de deux heures avec Edward Norton et Ralph Fiennes s’avère extrêmement convaincant et tout aussi dynamique. Après Obssession Secrète avec une actrice Asiatique et Rencontre Fatale et son casting exclusivement Noir, peut-être que la prochaine nouveauté Netflix proposera une version amérindienne ?

Rencontre Fatale est disponible sur Netflix depuis le 16 juillet 2020.

Avis

4 Pas terrible!
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Léa Butel

Leave A Reply