Critique Project Blue Book saison 1 épisode 1 : X-Files à l’ancienne !

0

En parallèle de Vikings, History vient de nous proposer le pilote de Project Blue Book, lequel s’intéresse à l’identification d’OVNI dans les années 50, une plaisante surprise.

Un ancien pilote et un astrophysicien tentent d’expliquer de manière rationnelle des phénomènes inexplicables. Nommée d’après la véritable commission émise par l’armée de l’air américaine, la série Project Blue Book propose donc un biopic teinté de fantastique avec un duo hétéroclite qui n’est pas sans rappeler les fameux Mulder et Scully, la mixité en moins.

Produite par nul autre que le grand Robert Zemeckis, Project Blue Book voit donc Aidan Gillen aux côtés de Michael Malarkey sous les ordres de l’excellent Neal McDonough. Le pilote sert d’introduction en confrontant tous ces protagonistes, lesquels tentent de recréer les conditions des « rencontres du 3e type » pour en définir un rapport plausible. En espérant que le format bouclé ne prenne pas l’ascendant en nous servant une enquête résolue à chaque épisode.

Project Blue Book, back in time !

Si le réalisateur de Maléfique, Robert Stromberg, est derrière la caméra, on sent que le papa de Retour vers le futur est aux commandes de ce Project Blue Book. Avec cette ambiance de guerre froide tout droit sortie des livres d’Histoire et cet univers reconstitué aux petits oignons, c’est avec une nostalgie non feinte qu’on est pris de ces chasses aux OVNI sous l’influence d’H.G. Wells. Des vieux imperméables aux Borsalinos, tout sent bon les vieux polars noirs dont le show n’a rien à envier.

Alors que la porte est grande ouverte aux expérimentations scientifiques, la narration s’aiguise et propose une seconde lecture, celle de l’espionnage Est-Ouest et de la course à l’espace (connu, ou non). Un thriller se profile avec ses complots et ramifications politiques pour ajouter une bonne dose de réalisme à une toile de fond surnaturelle. De quoi laisser libre court au jeu aiguisé d’Aidan Gillen, lequel aurait tendance à s’enfermer dans le rôle du geek et ce, même dans les années 50.

Originale et référencée, Project Blue Book est une série qui s’annonce efficace, rythmée, tout en levant le voile sur des faits étranges, mais rationnels. Encore que… « Ne faites confiance à personne ! ».

La saison 1 de Project Blue Book est diffusée sur History.

Advertisement
(Visited 1 times, 17 visits today)

Avis

7 intriguant !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.