Critique I Am the Night saison 1 épisode 1 : L.A. Confidential

1

En parallèle de Wonder Woman 1984, Patty Jenkins donne vie à I Am the Night, mini-série singulière d’après la vie, et le livre, de Fauna Hodel.

A la recherche de ses parents biologiques, une jeune fille va retrouver son grand-père, suspect dans l’affaire du Dahlia noir, mis en avant par un journaliste désabusé. Deux trames, deux directions, chacune suivant un personnage évoluant dans les années 30, son racisme omniprésent et une condition de la femme inconcevable. Gangsters, élitisme et trafics en tout genre, une triste (mais belle) représentation de l’Amérique en pleine dépression. I Am the Night est un petit bijou télévisuel, et ce parce que la maman de Wonder Woman vient prêter main forte à TNT.

I Am the Night, Dahlia Woman

Productrice, Patty Jenkins endosse également le rôle de réalisatrice pour les deux premiers épisodes et fait des miracles en reconstituant cette ambiance retro, parfaitement mise en scène. En utilisant la pellicule plutôt que la caméra numérique (une autre copine de Tarantino et de Nolan), Jenkins donne à I Am the Night un visuel incomparable, de quoi harmoniser parfaitement le fond et la forme. Des angles retors, une profondeur de champ magnifiée par un grain naturel ou des plans symétriques, tout est là pour faire du show une brillante réussite.

De plus, en adaptant l’autobiographie de Fauna Hodel, Sam Sheridan retourne sur les mystérieux faits du Dahlia NoirIndia Eisley joue la protagoniste en quête d’identité dont les origines mènent à un suspect, impliqué dans le célèbre meurtre non élucidé. De quoi mettre en avant l’enquête rocambolesque qui entoura l’affaire, notamment mis en lumière par un journaliste du L.A. Times joué par un Chris Pine convainquant.

Sombre, violent, empreint d’une touche crasse et nostalgique, I Am the Night est un biopic savoureux, noir comme pouvait l’être L.A. Confidential, saupoudrée d’une touche féminine. Une belle surprise à suivre avec intérêt.

I Am the Night est actuellement diffusée sur TNT.

Advertisement
(Visited 1 times, 25 visits today)

Avis

7 savoureux !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Un commentaire

  1. Avez-vous réellement regardé cette série ? Parce que, franchement, elle ne se passe pas du tout dans les années 30 ni en pleine dépression, mais plutôt au milieu des années 60 (1965) !!!

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.