Critique Outlaw King : un roi sans divertissement

0

Netflix vient de mettre en ligne Outlaw King : Le Roi hors-la-loi, long-métrage de David MacKenzie mettant en scène Chris Pine dans la peau de Robert de Brus, roi d’Ecosse désavoué par la couronne britannique entrant en guerre contre son suzerain, le roi d’Angleterre Edouard 1er. Un film historique sans chichi et sans véritable envergure.

Mettre en avant une période de l’Histoire en restant assez proche des faits tout en essayant de maintenir en haleine les spectateurs… C’est le défi de tout film historique, et c’est ce que tente de faire cet Outlaw King avec un récit des faits assez juste et dynamique de bout en bout.

Outlaw King ne montre rien de royal

Mais le long-métrage souffre d’un problème assez commun au genre : à trop se concentrer sur le fond, on finit par délaisser un peu la forme. Un problème qui porte préjudice à un film qui a pourtant un certain potentiel.

On observe donc ici une œuvre qui se focalise sur son Robert 1er d’Ecosse sans se transcender avec des plans assez classiques, sans touche personnelle, faisant le minimum syndical pour nous garder devant l’image. Pourtant ça partait bien puisque Outlaw King partait d’emblée sur un plan-séquence… avant de continuer sur une réalisation plus routinière. À croire que le réalisateur n’ose pas aller au bout de sa démarche artistique, rattrapé par le cahier des charges.

Chris Pine, un roi sans saveur ?

Le long-métrage réussit quand même son pari avec un film sans longueur, une très belle photographie et une trame assez bien ficelée. Côté casting, c’est malheureusement un peu raplapla avec un Chris Pine qui semble plus faire de la figuration qu’autre chose, entre autre. Ça la fout mal pour un rôle principal.

On salue tout de même la prestation d’Aaron Taylor-Johnson dans le rôle du fils d’un Lord écossais, qui reste le plus convaincant dans son jeu et dans son intensité. Outlaw King mérite quand même un coup d’œil, mais il se montre bien trop oubliable.

Outlaw King : le roi hors-la-loi est actuellement disponible sur Netflix.

Advertisement
(Visited 1 times, 8 visits today)

Avis

60%
60%
Moyen
  • Votre avis (0 Vote)
    0

À propos de l'auteur

Laurent Pradal

Journaliste aussi curieux que possible et accro au boulot, écrivain à ses heures et fans de comics Marvel. A l’espoir qu’un jour, sa plume acérée fera tomber bien des têtes. Accessoirement on l’appelle « La Cavalerie » #AgentMayFan (et il n’aime pas forcément ça).

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.