[Cannes 2017] La journée coup de gueule de l’accrédité (jour 2)

0

Outre le très sympathique film de Bong Joon-Ho vu ce matin, le plus marquant de cette journée reste la rencontre d’un (riche) cannois. Ce monsieur loue ses appartements pendant le Festival… à 10x leur prix. Vous allez me dire, c’est que du business, mais à 200 000 euros les 10 jours quand ils ne valent qu’habituellement 20 000, moi j’appelle ça du racket.

Bref, heureusement il

Ce contenu premium est limité aux abonnés uniquement

Archives are for subscribers only

Débloquez ce contenu avec Multipass
(Visited 78 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Nicolas Diolez

Rédacteur à la recherche de la moindre trace de génie sur pellicule et qui vit selon un axiome très précis : « un jour sans critiquer Michael Bay est un mauvais jour, mais un jour sans encenser Martin Scorsese en est un bien pire. »

Réagissez !