The Flash : cours Barry, cours !

Puisque le pilote de The Fash, le spin off d’Arrow centré sur l’homme le plus rapide du monde, a fuité, il serait bête de ne pas en profiter. L’occasion de voir si l’éclair rouge arrive à la hauteur de la capuche verte.

Avec Flash, les créateurs de la série rentrent de plain-pied dans l’univers des super-héros. Là où Arrow conserve un côté réaliste par la nature de son justicier, Barry Allen possède un pouvoir exceptionnel qui va le pousser à en affronter d’autres, lui donnant ainsi une atmosphère bien plus smallvillienne. L’ambiance de ce premier épisode est plus coloré avec un casting rajeuni, comme pour attirer un public adolescent, à l’inverse de son homologue.

Le message se veut clair : Flash ne sera pas Arrow. Pourtant l’expérience des showrunners sur le second se ressent sur le premier. Ils maîtrisent l’univers et, en un seul épisode, multiplient les clins d’oeil et les teasings sur ce qui nous attend.

Alors certes Barry Allen n’a pas encore le niveau d’un Oliver Queen, mais l’archer n’a pas pris ses marques en un jour… et Flash n’est-il pas le plus rapide ?

Avis : 7/10

The Flash : cours Barry, cours !

About Author

Avatar

Leave A Reply