Star Citizen cette semaine : les progrès d’ArcCorp et une Free Fly Week en approche !

0

Cette semaine, les développeurs de Star Citizen restent fidèles à la nouvelle formule d’Around the Verse. Davantage d’informations, moins d’extraits des studios, mais on leur pardonnera tant qu’ils nous donnent de bonnes nouvelles ! En l’occurrence, à l’occasion de la sortie de la 3.3 et du Hammerhead, donnant lieux aux premières escarmouches entre vaisseaux lourds, Chris Roberts nous parle du futur des batailles spatiales. On apprendra ainsi qu’elles devraient singulièrement se complexifier, puisqu’il faudra aux membres d’équipage courir dans tout le vaisseau pour réparer dégâts et dépressurisations de la coque tandis que les capitaines pourront diriger plus efficacement les troupes via des channels dédiés.

Côté belles images, la ration de cette semaine est plutôt famélique mais on appréciera quelques extraits d’ArcCorp, la prochaine planète en développement (8m12). Pour réaliser cette ville monde, d’évidente inspiration Star Wars, les développeurs ont du rivaliser de prouesses afin de la rendre jouable sans que nos ordinateurs ne prennent feu. Non, on n’exagère pas du tout.

Et si vous bavez sur les belles carrosseries et autres vaisseaux gigantesques, réjouissez vous. Dès le 23 novembre, à l’occasion des promos de novembre, Star Citizen sera jouable gratuitement pendant une semaine. Mieux, la totalité des vaisseaux seront jouables gratuitement, à raison d’un constructeur par jour. Rendez vous ici pour le programme complet !

Côté développement pur, la 3.3.5 est en bonne voie et les evocatis s’en donnent à coeur joie sur Hurston, la première planète de Star Citizen !

Advertisement
(Visited 1 times, 7 visits today)

À propos de l'auteur

Twik

Star Citizen avant tout le monde et midlaner au skill lié à son taux de caféine, il ne conçoit pas le jeu autrement que sur PC. Paré à toute situation grâce à des heures de formations vidéoludiques, il a toutefois une espérance de vie de trois minutes loin d'un écran.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.