Preview Zombie Army 4 – Dead War, loin d’être décharné !

C’est lors d’une soirée presse que nous avons pu rencontrer les développeurs de chez Rebellion et découvrir le prochain opus de la saga, Zombie Army 4 – Dead War. Si l’on avait entendu parlé de la saga, nous ne nous étions jamais plongé dans son univers. Nous aurions dû, comme la suite te le dira.

Quatrième opus de la saga, Zombie Army 4 – Dead War s’éloigne du côté spin-off de Sniper Elite qu’il avait proposé jusque là. Il en concerve cependant les bases du gameplay et s’offre également quelques autres bons systèmes inspirés d’ici et là.

Preview Zombie Army 4 - Dead War, loin d'être décharné_ coopération
©Rebellion

Plus on a de zombies, plus on rit

Ainsi, on parcoure seul (bof) ou en coopération jusqu’à quatre joueurs (vachement plus fun) son mode campagne découpé en plusieurs chapitres, comme dans Left 4 Dead (defense de générateur, vagues d’infectés…). Il s’agira ici de trucider du zombie nazi à tour de bras, puisque notre fine équipe a pour but d’éliminer la menace zombie où et quelle qu’elle soit.

Les environnements sont variés, réalistes et bien réalisés. Du soin à été apporté aux décors et à l’ambiance, avec une multitude de petits détails amusants, pour la peine qu’on prenne le temps de les regarder. Porte-bougie zombie, Zombie en popote, pentagrammes à tout va, etc.

Le gameplay s’appuie majoritairement sur celui de Sniper Elite, avec nos plus beaux tirs en slow motion. La Hitbox est correctement faite, point trop exigente, mais pas trop permissive non plus. Un bémol toute fois, il est arrivé que l’on doive blinder de plomb un zombie afin de l’achever, une seule balle étant utile d’ordinaire.

Preview Zombie Army 4 - Dead War, loin d'être décharné_ slow motion bullet
©Rebellion

On trouvera une multitude d’ennemis inspirés des canons du genre, le traditionnel mort-vivant, le cracheur d’acide, le blindé, le lourdement armé, et quelques originaux, comme le kamikaze ou le nécromancien. Le jeu réserve certainement quelques autres surprises que nous n’avons pas pu voir en parcourant seulement les chapitres 3, 6 et hordes.

Un atelier de craft à la The Last of Us permet d’améliorer les armes. Ces dernières sont assez variées et proposent une super prise en main. Chacune à son tempéremment bien marqué, du fusil à pompe au Méga découpeur à scie, en passant par le bon vieux fusil des tranchées.

Preview Zombie Army 4 - Dead War, loin d'être décharné_ zombies
©Rebellion

Varier le carnage

En plus de la campagne, le jeu propose un mode horde dans le style de Killing Floor, le marchand d’armes en moins. Des vagues d’ennemis se succèdent avec différents modes de difficulté tandis que les armes et les objets se débloquent au fur et à mesure de la progression du joueur. L’expérience se gagne au fil des parties comme sur un Battlefield.

L’ensemble des parties s’héberge facilement en quelques clics, permettant autres joueurs de rejoindre notre scénario.

Après cette première prise en main, Zombie Army 4 se révèle un melting-pot composé de bonnes idées d’autres jeux, auxquelles s’ajoutent de nombreuses créations originales qui rendent le jeu fun, rythmé et varié. On conseille !

Zombie Army 4- Dead War sortira sur PS4, XO et PC le 4 février 2020.

About Author

Ida Gonthier

Leave A Reply