Preview Battlefield V : la guerre, cette routine

0

DICE et Electronic Arts ont présenté au stand Microsoft, lors de la Paris Games Week 2018, l’un des jeux de guerre les plus attendus de l’année à venir : Battlefield V.

Le dernier opus de la licence avait été le gros carton de l’année 2017. C’est donc avec tout autant d’enthousiasme que l’on attend le nouveau volet du soft, Battlefield V, se concentrant cette fois-ci sur la Seconde Guerre mondiale et revenant aux origines de la série.

Mais le test que nous avons pu faire lors de la Paris Games Week nous a un peu refroidi. La raison ? Le soft se repose malheureusement sur ses lauriers et nous propose du réchauffé. Manette en main, on découvre donc lors d’une cession en multijoueur un simple ersatz du précédent dans son ambiance, ses décors et son gameplay.

Battlefield V : une resucée ?

On pose le décor : lors de cette partie, on incarnait une troupe de soldats britanniques se battant contre les Allemands dans une ville anglaise. L’objectif, lui, ne change pas d’un opus à l’autre puisqu’il faut récupérer trois zones avant l’ennemi, en tout cas sur le mode que nous avons pu tester. Côté structure, on retrouve les factions de quatre joueurs, ainsi que les mêmes classes à incarner et crafter pour sortir vainqueur des conflits.

Côté mécanismes de jeu, rien de bien nouveau donc, mais le mode testé est toujours efficace et plaisant à jouer. Quitte à ne pas changer le gameplay, autant qu’ils soient au diapason et c’est bien le cas ici puisque jouer les francs-tireurs constitue encore un plaisir. Les néophytes n’auront aucun mal à se tailler un part de gâteau en multi, le gameplay étant peut-être un peu plus accessible et plus fluide que le dernier Battlefield. C’est un réel bon point.

Côté graphismes, les décors on de la gueule, mais la map sur laquelle nous avons évolué est bien trop similaire (pour ne pas dire identique) à l’une des maps du précédent soft. On espère donc que le jeu s’émancipera de son aîné avec d’autres terrains bien plus variés, pour donner un coup de fouet à une saga déjà bien ancrée dans l’univers vidéoludique. Mais honnêtement, on a surtout eu l’impression de jouer à l’opus sorti en 2017. Dommage…

Avis : malgré des graphismes au diapason et une mécanique de jeu qui conserve ses bons acquis, Battlefield V ne parvient pas à nous surprendre et nous donne une affreuse impression de déjà-vu. On attend d’avoir tort lors de sa sortie.

Battlefield V sort le 20 novembre 2018 sur PC, PS4 et Xbox One.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Laurent Pradal

Journaliste aussi curieux que possible et accro au boulot, écrivain à ses heures et fans de comics Marvel. A l’espoir qu’un jour, sa plume acérée fera tomber bien des têtes. Accessoirement on l’appelle « La Cavalerie » #AgentMayFan (et il n’aime pas forcément ça).

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.