Oscars 2019 : suite à la polémique, Kevin Hart ne présentera pas la cérémonie

0

On vous en parlait il y a quelques jours… Kevin Hart annonçait fièrement avoir accepté de présenter la 91e cérémonie des Oscars, qui se tiendra en février prochain. Une annonce qui avait été faite sur Instagram, et un comédien qui expliquait avoir déjà refusé plusieurs fois le rôle de maître de cérémonie.

Sauf que ça ne sera pas encore pour aujourd’hui finalement. La raison ? C’est lui-même qui nous la donne puisque l’interprète de Fridge dans Jumanji a annoncé sur Twitter renoncer à cause de tweets homophobes postés il y a des lustres. « Je viens de recevoir un appel de l’Académie, et cet appel disait « Kevin, excusez-vous pour vos anciens tweets, ou nous allons devoir passer à autre chose et trouver un nouveau maître de cérémonie ». J’ai choisi de laisser ma place et j’ai présenté mes excuses » explique-t-il sur un autre post, sur Instagram cette fois-ci.

Une histoire qui rappelle grandement celle de James Gunn, qui a dû renoncer il y a quelques semaines à réaliser Les Gardiens de laGalaxie Vol.3 à cause de tweets tout autant tendancieux. Ce dernier avait alors été viré par Disney. Kevin Hart aura donc pris la bonne initiative en se retirant lui-même. Ne reste plus qu’à savoir qui le remplacera à la présentation.

La cérémonie des Oscars 2019 se déroulera le 24 février 2019sur ABC.

Voir cette publication sur Instagram

I know who I am & so do the people closest to me. #LiveLoveLaugh

Une publication partagée par Kevin Hart (@kevinhart4real) le

Advertisement
(Visited 1 times, 12 visits today)

À propos de l'auteur

Laurent Pradal

Journaliste aussi curieux que possible et accro au boulot, écrivain à ses heures et fans de comics Marvel. A l’espoir qu’un jour, sa plume acérée fera tomber bien des têtes. Accessoirement on l’appelle « La Cavalerie » #AgentMayFan (et il n’aime pas forcément ça).

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.