Moby, l’album électro de l’année !

Moby vient de sortir son onzième album en 20 ans, Innocents. Après un retour aux sources électro-ambiante orchestré lors de ses deux derniers opus, le divin chauve new-yorkais confirme avec un projet qui, une fois n’est pas coutume, est bourré de featurings. Et ça marche !

L’EP est un petit bijou. Dans les pures sonorités de ses CD phares des années 90/2000 –Play et 18 – les douze titres s’écoulent le temps d’un battement de cil. Comme toute bonne création électronique, elle s’écoute d’une traite. Le plus compliqué est de sortir un titre du lot. The dogs, l’ultime chanson, semble prolonger et conclure Everything that rises, la première. Les collaborations sont nombreuses (Cold Specks, Damien Jurado, Wayne Cone, Skylar Grey, Inyang Bassey, Mark Lanegan) et se fondent complètement avec l’ambiance globale. Et pour les derniers sceptiques, même les textes sont touchants, personnels, sans trop en faire.

Et si c’était Moby qui venait de produire le meilleur album de ce genre musical cette année… pas vrai Daft Punk ?

Avis : 9/10

Innocents de Moby, sorti le 30 septembre 2013.

Article écrit par Julien Ferreira.

About Author

Avatar

Leave A Reply