Les meilleurs et les pires films de 2018 selon la rédac’

0

Le top films 2018 de Loulou

Les meilleurs et les pires films de 2018 selon la rédac'
3 Billboards © 20th Century Fox

Deadpool 2

Et oui, on peut faire un film dont l’intelligence frise le niveau zéro et figurer dans les meilleurs films de l’année. Cette suite encore plus irrévérencieuse que son aînée pousse l’humour à un niveau jamais vu dans le genre super-héroïque. Ryan Reynolds est toujours impeccable et les nombreuses références aux autres héros de l’univers (Wolverine en tête) font que ce deuxième opus est un petit bijou. Pas besoin de réfléchir (ça fait du bien des fois), on passe un excellent moment. Clairement l’un des meilleurs personnages Marvel.

3 Billboards – Les panneaux de la vengeance

Le genre de film qui chaque année fait sensation aux Oscars et arrive à chiper des statuettes aux favoris de la cérémonie. Un casting de feu (Frances McDormand, Sam Rockwell, Woody Harrelson) et une histoire de vengeance corrosive qui place le film de Martin McDonagh parmi les meilleurs films policiers et drames de l’année. Pas de grosses fusillades, mais la quête de la vérité d’une femme après le meurtre de sa fille et une enquête des autorités bâclées. Le film que l’on a pas vu venir.

Phantom Thread

Peut-être moyennement objectif, étant un grand fan du travail de Paul Thomas Anderson, il faut quand même avouer que ce portrait d’un couturier britannique dans les années 50 est excellent. Pour son dernier film, Daniel Day-Lewis montre encore une fois à ceux qui en doutait quel immense acteur il est. Superbement mis en scène, le long métrage offre également une musique marquante (composée par Johnny Greenwood de Radiohead). Après Inherent Vice, bien mais sans plus, le réalisateur signe un nouveau grand film.

Ceux qui auraient pu y figurer : La Forme de l’eau, Les frères Sisters, BlacKkKlansman, L’Île aux chiens, Sicario : La Guerre des cartels, Under the Silver Lake, Les Veuves

Le flop films 2018 de Loulou

Les meilleurs et les pires films de 2018 selon la rédac'
Venom © Sony Pictures Entertainment Deutschland GmbH

Bird Box

Cette année, Netflix a eu des hauts (Mowgli, Roma) et beaucoup de bas (Mute, Aucun Homme ni Dieu). Bird Box fait incontestablement partie de cette dernière catégorie. Trop long (plus de deux heures) et sans grande personnalité, il n’a pas grand chose pour lui. Heureusement Sandra Bullock est là pour rattraper (un peu) les choses. On se demande comment il a pu avoir un tel succès sur la plateforme (45 millions d’abonnés ont regardé le film dans le monde).

Mission : Impossible – Fallout

Dans le genre divertissement, cette nouvelle mission de Tom Cruise en Ethan Hunt fait le travail. Mais opus après opus, les situations sont de plus en plus invraisemblables. Il faudrait songer à arrêter au bout d’un moment. Vu le succès du film, il y a peu de chances pour que la tendance s’inverse.

Venom

Mais qu’est ce qui a bien pu passer par la tête de Tom Hardy en acceptant un tel projet ? Déjà à la base, un film de super vilain fait tâche dans sa filmographie. Mais celui-là est une catastrophe sur toute la ligne. Barbant et laid il a tout raté alors que l’ennemi de Spider-Man avait clairement une carte à jouer, tant le personnage est charismatique. Une immense déception. Même Riz Ahmed, excellent dans la majorité de ses rôles est ici bien insignifiant en antagoniste. Solo : A Star Wars Story le talonne de près, mais d’autres se feront un malin plaisir de dire tout le mal qu’ils pensent de ce navet de l’espace.

Advertisement
(Visited 1 times, 32 visits today)
1 2 3 4 5 6 7

À propos de l'auteur

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.