Les meilleurs et les pires films de 2018 selon la rédac’

0

Le top films 2018 de Axel

Les meilleurs et les pires films de 2018 selon la rédac'
Spider-Man : New Generation © Sony Pictures

3 Billboards – Les panneaux de la vengeance

Martin McDonagh est un génie méconnu qui vient enfin de se faire connaître. Avec une histoire de vengeance subtile et tristement drôle, les personnages sont comme toujours magnifiquement écrits et l’image naturelle, belle, vraie. Une pure réussite.

Spider-man : New Generation

J’hésitais avec Les Indestructibles 2, mais le film de Sony Animation frappe un grand coup en devenant le meilleur film de super-héros de ces dernières années (ou presque du coup), le meilleur Spider-Man depuis une décennie. L’histoire est percutante, l’humour efficace et visuellement, c’est du grand art. Ni plus ni moins un chef d’œuvre d’animation, une ode au tisseur.

Hostiles

Un western efficace, sombre et pertinent. Christian Bale nous la joue monolithique mais le sous-texte sur la xénophobie et le racisme en pleine guerre de l’Ouest est parfait, tout comme Rosamund Pike, parfaite. Un grand film, comme on n’en fait plus.

Ceux qui auraient pu y figurer : Annihilation, parce que Netflix qui fait un bon film, c’est rare ; Les Indestructibles 2, parce que Pixar qui fait encore mieux 14 ans après, c’est rare.

Le flop films 2018 de Axel

Les meilleurs et les pires films de 2018 selon la rédac'
Tomb Raider © Warner Bros

Solo : A Star Wars Story

On savait la galaxie menacée par Disney, on n’imaginait pas à quelle point avant de voir Han « en Solo ». Lourdingue, avec un acteur principal exécrable et des seconds rôles minables, ce sont les apparitions forcées au millimètre de toutes les références possibles du célèbre contrebandier qui finissent de massacrer ce bon vieux Han.

Venom

Quand la production n’a aucune idée de son sujet et que Tom Hardy est laissé en roue libre, on obtient un film oubliable et oublié. Les rebondissements sont prévisibles dès l’ouverture du long métrage, les rapports humains inexistants et l’anti-héros se transforme en gentil buddy movie. Le meilleur passage ? Le teasing de Spider-Man : New Generation.

Tomb Raider

Alicia Vikander est super crédible dans le débardeur d’une jeune Lara Croft mais c’est bien tout. Le film reprend toutes les scènes clés du jeu et une suite de clichés nous sert un gloubi boulga sans nom digne d’un navet à 100 millions de dollars. Heureusement qu’on voit Nick Frost.

Ceux qui auraient pu y figurer : Ocean’s 8, parce que spin-off inutile, au casting bâclé ; Ant-man et la guêpe, parce que suite inutile, à l’histoire inexistante…

Advertisement
(Visited 1 times, 3 visits today)
1 2 3 4 5 6 7

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.