Critique Deadpool 2: tirer plus, viser moins - L'Info Tout Court

Critique Deadpool 2: tirer plus, viser moins

0

Quand on est la suite d’un long-métrage violent et irrévérencieux qui aura surpris pas mal de monde, deux choix s’offre à nous : faire dans l’originalité ou la surenchère. Deadpool 2 a choisi son camp.

Effort maximum pour plaisir… mitigé. Plus de gore, plus d’humour, plus d’émotion aussi, l’équipe a décidé de prendre tout ce qui faisait le succès du premier et de mettre les curseurs à fond. Sauf que ce second opus enchaîne les vannes sans laisser son héros respirer. Du coup, on a le sentiment d’assister à un One Man Show parfois un peu long, souvent un peu lourd, où l’on n’a pas le temps de savourer une réplique qu’on en a déjà eu 4 autres. Deadpool 2 tient toujours du cocktail explosif, mais dont l’absence de dosage menace constamment de lui péter à la gueule.

Du génie qui ne demande qu’à s’exprimer. Si le rythme a été sacrifié, l’esprit répond encore présent. Notre « Merc with a mouth » se surpasse plus d’une fois dès qu’il s’agit de taper là où ça fait mal (sexisme, clichés, etc.) et sait nous prendre totalement à contre-pied de façon splendide. Deadpool 2 a de belles choses à dire et à montrer, mais dans sa lutte entre l’envie de faire plaisir et l’envie de faire du fric, il ne gagne pas à tous les coups.

Deadpool  sort le 16 mai 2018

Advertisement
(Visited 1 times, 2 visits today)

Avis

6 La quantité plus que la qualité
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.