Kit Harington : de Game of Thrones au cinéma…malheureusement

4
Share Button

A l’affiche du glacial Brimstone, Kit Harington nous fait, une fois de plus, le déplaisir de passer sur grand écran. Adulé pour son rôle de Jon Snow dans la série Game of Thrones, l’acteur britannique galère dès qu’il se risque à quitter la garde. Comme quoi, porter le bison avec style et vigueur ne fait pas tout !

S’il a su séduire les sériephiles avec son visage poupin, Kit Harington est encore loin de conquérir Hollywood. D’une fausseté risible, il massacre chacune des lignes qui lui sont allouées. Un procès verbal dont on préférerait se passer. Peu crédible, surjouant ou abusant de son petit côté ténébreux, rien ne convainc.

Son tout premier film (Silent Hill : Revelation 3D ) donnait déjà le ton : 5% sur le site Rotten Tomatoes. Une note exécrable, loin d’être un élément isolé de sa carrière tant il a enchaîné les ratés. Le péplum Pompéï s’était fait atomiser par la critique (27%). Et ce ne sont pas ses seconds rôles qui le sauveront. Une belle brochette de navets aussi indigeste que le sont ses interprétations, même si l’échec de ces films ne sont pas entièrement de sa faute. Tête d’affiche du prochain Dolan – The death and life of John F. Donovan – prévu courant 2017 -, il aura fort à faire pour qu’on lui pardonne.

Retrouvez Kit Harington dans Brimstone, en salles le 22 mars 2017.

(Visited 976 times, 294 visits today)
Partagez

À propos de l'auteur

4 commentaires

  1. Sur d’autres sources, il y a d’excellentes critiques de ce film. J’irai donc le voir en VO. Parce que j’aime les westerns et parce que ce que les acteurs me plaisent. Et parce que le cinéaste est intéressant.
    Quant à dire que Kit Harington est un mauvais acteur, je ne suis pas d’accord ; j’ai vu ses autres films. Ce ne sont pas des oeuvres inoubliables mais sa prestation est toujours honnête. Ici il n’a pas le 1er rôle. L’auteur de cette critique ne serait -il pas un peu jaloux de l’engouement que Kit Harington suscite auprès des femmes de tous âges ?

  2. Allan Blanvillain
    Allan Blanvillain le à

    Au passage si vous lisez notre critique de Brimstone nous avons beaucoup aimé le film 🙂 Et l’auteur de ces lignes est une femme.

  3. Anonyme le à

    C’est vrai, l’auteure de l’article est une femme : pourtant, la critique semblait purement masculine. Mais ce n’est pas parce qu’on est une femme qu’on ne peut pas être jalouse ! Ou de mauvaise foi ?

  4. Poule Rousse le à

    Dans Testament of Youth il est excellent!
    Il est meilleur dans les rôles où il n’est PAS ténébreux justement!

Réagissez !