Grâce à Dieu : la justice autorise le film à sortir ce mercredi

0

La justice a refusé ce matin le report de la sortie du dernier film de François Ozon, Grâce à Dieu, qui sera donc bien sur nos écrans ce mercredi. Notre critique à lire ici.

Grâce à Dieu retrace l’histoire de 3 victimes abusées sexuellement par un prêtre, le père Preynat. Ce dernier est suspecté d’avoir agressé ainsi plus de 70 mineurs dans les années 1980-1990. Or, s’il est mis en examen, son procès n’a pas encore eu lieu.

La défense du prêtre avait demandé à ce que la sortie du film soit reportée, estimant que les abus relatés sont traités de manière partiale et mettent à mal la présomption d’innocence. Son avocat n’a pas caché son agacement après la décision de justice :

« [Le juge] considère que le fait d’insérer un carton à la dernière seconde du film indiquant que le père Preynat bénéficie de la présomption d’innocence répond aux exigences de la loi, la culpabilité de ce dernier n’étant dès lors pas présentée comme acquise. »

Pour son long-métrage primé samedi soir du Grand prix du jury à la Berlinale, le réalisateur François Ozon ne prévoyait pas de telles attaques au moment du tournage, en mars 2018, comme il l’expliquait au journal Le Monde :

« Nous pensions que les procès auraient lieu plus rapidement, que le verdict tomberait en janvier 2019, et que nous sortirions le film dans la foulée. ».

Grâce à Dieu sort le 20 février 2019 dans les salles françaises.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Avatar

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.