Disney délaisse officiellement le cinéma pour le streaming

L’arrivée de Mulan et Soul sur Disney + nous avait donné la puce à l’oreille, le studio aux grandes oreilles réoriente ses productions en priorité pour sa plateforme. 

« Étant donné le succès incroyable de Disney+ et nos objectifs de développer le business directement avec le consommateur, nous positionnons stratégiquement notre Compagnie afin de soutenir plus efficacement notre stratégie de croissance et augmenter notre valeur boursière. Gérer la création de contenu distinctement de la distribution nous permettra d’être plus efficace et agile pour créer le contenu que les consommateurs désirent le plus, livré de la façon dont ils préfèrent le consommer. » 

Bob Chapek, PDG de Disney

Le but est donc de se débarrasser des intermédiaires et de leurs rémunérations (les distributeurs, les exploitants etc…) pour ainsi recevoir l’argent directement dans la poche de Mickey. De ce fait, une nouvelle entité nommée “Distribution des médias et des divertissements”,  sera créé pour gérer la production et la monétisation de la filiale streaming sous la supervision de Kareem Daniel.

La crise du Covid-19 aura sûrement accéléré cet abandon radical des salles de cinéma. Il est pour le moment difficile d’anticiper concrètement l’impact que cela aura sur l’industrie du grand écran. Mais sachant que Disney a 30% du marché cinématographique mondial, cela s’annonce comme un coup fatal pour un secteur déjà fortement en crise. 

Il reste difficile d’imaginer un blockbuster Star Wars ou Marvel atterrir seulement sur le petit écran. Cependant l’investisseur du studio Dan Loeb confirme au micro de Variety que la nouvelle priorité de lui et ses confrères est effectivement le streaming. Une priorité à laquelle le studio n’aura d’autre choix que de se plier et ce n’est pas pour nous rassurer. Black Widow sera-t-il finalement sur la plateforme ? L’avenir nous le dira. 

La prochaine grosse sortie sur Disney + est la saison 2 de The Mandalorian attendue le 30 octobre prochain.

About Author

Emeric Bispo

Leave A Reply