Critique PTDR : @mamouz, celle dont votre fil d’actu ne pourra plus se passer !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

PTDR est le livre de Julie Mamou-Mani (@mamouz) qui n’a pour seule ambition que celle affichée sur son compte Instagram : nous faire rire.

PTDR est sans doute le livre le plus feel good du moment. Son auteur cartonne sur Instagram sous le pseudo de @mamouz, avec ses mèmes qui nous font mourir de rire. Avec cet ouvrage, elle espère propager le virus du bonheur par-delà les écrans et les réseaux sociaux. Alors, plutôt LOL ou XPTDR ?

« Dans quelques semaines, il faudra aller chasser pour se nourrir. Vous pourrez me dire où vivent les lasagnes ? »

Critique PTDR_1

Une journée sans mamouz est une journée perdue !

Si son compte est né en 2011, c’est le confinement qui l’a révélé. En effet, en moins d’un an, ses 5000 followers se sont transformés en 70000 (86500 à l’heure où nous écrivons ces lignes !). Une ascension fulgurante suivie d’une médiatisation dont on sent bien qu’elle n’est pas peu fière. Nous sommes d’ailleurs les premiers à aimer et partager régulièrement ses mèmes, souvent plus drôles les uns que les autres.

Ses mèmes ? Hum, pas tout à fait à vrai dire. Car ces photos, gif ou textes détournés pour être rendus humoristiques qu’elle distribue à longueurs de journées via son compte Insta : déception, elle ne les créé pas. Elle les recueille. Bon, on ne lui en veut pas (beaucoup). D’autant que cela nous facilite la tâche, même si ça nous chagrine quand même un peu toute cette créativité non récompensée à sa source…

« Je me suis tellement lavé les mains que j’ai retrouvé mes antisèches du collège. »

Pour une Thérapie Du Rire

« Je suis née avec avec l’envie de rire, de toujours tourner la vie en dérision, je ne me suis jamais prise au sérieux. » nous dit-elle. En témoignent d’ailleurs ce titre… et cette couverture qu’il fallait oser ! Ils donnent le ton – tout en humour et second degré – du contenu. Entre recueil de mèmes, journal intime et interviews de personnalités, une seule ligne éditoriale : faire rire. Ou sourire du moins, à grand renfort de smileys !

Alors, on ne va pas vous faire la liste des vertus thérapeutiques du rire, car nous y serions encore demain ! Mais ce qu’il faut retenir, en gros, c’est que c’est bon pour tout ! Et qu’il n’existe aucune bonne raison de s’en priver. Et ça, notre dealeuse de bonheur l’a bien compris ! Preuve s’il en faut : elle confie ne recevoir que des messages positifs sur son compte (objectif normalement inaccessible par le commun des mortels !). De là à en faire un livre ?

« Avant, quand on vous demandait d’arriver avec un masque et un gel, c’était pour un autre type de soirée. »

Critique PTDR_2

Un pari audacieux

Les derniers recueils de blagues que l’on a lus ? Hum, ça devait être dans les années 2000, les ‘Ta mère’. Ne faites pas semblant de ne pas vous souvenir, amis trentenaires ! Alors, c’est vrai, nous avions quelques appréhensions à découvrir ce PTDR. Parce que bon, ne nous voilons pas la face, les réseaux sociaux et les livres, ce n’est ni le même public, ni le même rythme, ni la même démarche…

Et pourtant, nous avons ri ! Certes, moins que lorsqu’une de ses publications illustrée en lien avec l’actualité apparaît sans crier gare dans notre fil Insta. Pas à tous les coups non plus – les blagues sur le sport, par exemple, nous ont laissé de marbre. Mais nous avons ri quand même en (re)découvrant ces traits d’esprit et et ces jeux de mots sur le confinement, le travail, les régimes, la santé, l’amour, les chats… ! C’est un livre qui fait du bien, qui détend, qui dédramatise.

Le ciel bleu sur nous peut s’effondrer, tant que @mamouz est dans le coin, on trouvera bien un moyen d’en rire ! (Mais on la préfère tout de même nettement sur Instagram, hein !)

PTDR de Julie Mamou-Mani est paru le 11 mai 2021 aux Éditions Jouvence.

Critique PTDR

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.