Critique Livre – Sous nos yeux : quand l’enquête se fait aussi sur les réseaux sociaux

 » Dans une disparition comme celle de ce livre, un enfant, neuf fois sur dix, il s’agit d’un proche.

Famille, ami, voisin, quelqu’un du quartier.

Ne l’oubliez jamais. »

Sous nos yeux est le premier roman de Cara Hunter, qui met la barre haut ! En effet, ce thriller psychologique original par sa forme parvient à mettre une bonne dose de réalisme au cœur de la fiction. Et remplit largement sa mission.

Un suspense interminable. Les suspects sont nombreux dans cette affaire de disparition d’une fillette de 8 ans en plein milieu d’une fête chez ses parents. Et au fur et à mesure que l’enquête progresse, des langues se délient, des secrets de famille éclatent, des contradictions apparaissent, et notre perspective se renouvelle sans cesse ! Car Cara Hunter est plutôt douée pour brouiller les pistes ! Mais si l’on se prend rapidement à détester certains personnages, on a en revanche plus de mal à s’attacher à l’un d’eux – seul petit regret.

Une construction très vivante. Beaucoup de rebondissements et de tensions dans ce roman très rythmé. Car, en parallèle de l’enquête, l’auteur nous offre des flashbacks dans le passé de la famille, des retranscriptions d’interrogatoires ou d’audiences au tribunal, ou encore des extraits de journaux. Et on se retrouve également plongés au cœur des réseaux sociaux, où chacun se fait juge, enquêteur, psy ; où les messages de soutien côtoient ceux de haine… Bref, avec leurs codes et déviances qui font froid dans le dos de réalisme. Une réussite !

Sous nos yeux, de Cara Hunter, est paru le 16 mai 2018 aux Éditions Bragelonne.

Critique Livre - Sous nos yeux

© Éditions Bragelonne

Avis

9 A lire
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply