[Critique] My Old Lady : magique Maggie Smith !

Pinterest LinkedIn Tumblr +

À 75 bougies, Israël Horovitz, dramaturge américain acclamé, réalise son premier film à Paris. C’est l’histoire de Matthias (l’excellent Kevin Kline) un homme de 57 ans qui ne possède rien. Quand son père lui laisse en héritage un hôtel particulier parisien, il rêve d’une seconde chance grâce à l’argent de la vente. Mais bien entendu ce n’est jamais aussi simple, surtout à cause de la présence d’une vieille dame de 92 ans et de sa fille…

Lorsque Maggie Smith n’enseigne pas la magie à Poudlard, elle enseigne l’anglais à Paris contre des bouteilles de bons vins et des services. Par la simple force de son regard, l’actrice britannique dévoile les multiples facettes d’un personnage riche en couleurs et en terribles secrets. On ne peut se tromper, Maggie Smith est définitivement une très grande actrice.

L’œuvre en elle-même se révèle sobre et efficace laissant s’exprimer au mieux les acteurs. C’est par eux que le charme opère dans ce mélange parfait entre l’humour, le drame et les thématiques passionnantes (entre autres l’impact sur un enfant devenu adulte d’un foyer sans amour et le poison des secrets de famille). Bref, un premier essai transformé sans accro, vivement le second film de ce « jeune » cinéaste !

My Old Lady sort le 6 mai 2015.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.