[Critique Manga] Batman and the Justice League tome 1 : DC japonisant

Voir Shiori Teshirogi (l’excellent Saint Seiya : The Lost Canvas) s’attaquer aux monuments de DC Comics à la sauce manga avait de quoi attirer la curiosité sur ce curieux mélange qu’est Batman and the Justice League.

Du potentiel. Tout comme sa précédente œuvre, l’auteure montre le plus grand respect envers son modèle. Avec son style bien à elle, elle reste fidèle aux super-héros et à leurs personnalités et permet de faire le pont entre deux cultures bien différentes. Un brassage qui se retrouve dans son jeune héros, un Japonais – ninja à ses heures parce que… voilà quoi – débarqué à Gotham à la recherche de ses parents. L’occasion de croiser, dès le premier tome, plusieurs figures bien connues de DC Comics et de mettre en place une histoire liée au pays du Soleil-Levant.

Confus. Sauf que lors de cette première approche, la sauce a encore du mal à prendre. Le fil rouge ne se montre pas des plus clairs et on a le sentiment que les choses bougent trop vite en quelques planches. Les personnages se succèdent à grands renforts de twists assez bordéliques et le petit nouveau manque encore d’intérêt face à nos encapés. Batman and the Justice League peut se révéler très intéressant par la suite, pour peu qu’il se sorte de cet imbroglio.

Batman and the Justice League tome 1 est sorti chez Kana le 03 novembre 2017

Batman and the Justice League tome 1

© Kana

Enregistrer

Avis

6 À confirmer
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply