Critique Ma Fille : le film qui te fait déménager de Paris

0

Là où d’autres auraient choisi le thriller pur et dur, Naidra Ayadi réalise avec Ma Fille un drame personnel, presque terre à terre. Mais la subjectivité n’a pas que du bon.

Ma Fille serait-il paresseux ? Il faut dire qu’en se contentant de suivre ce père dans les rues de la capitale, la réalisatrice fait le choix risqué de ne pas mettre assez d’intensité dans son récit. Et à plusieurs occasions, on peut dire que ce manque nous frappe. On ne s’inquiète vraiment jamais, on ne s’attriste vraiment jamais. Et pourtant, l’ensemble a du charme.

La raison est simple et s’appelle Roschdy Zem. L’acteur toujours excellent ne déroge pas à son habitude et habite Ma Fille de son charisme, de cette émotion qu’il parvient à nous faire ressentir sans la montrer jusqu’à un plan final magnifique. Au fil d’un récit, il nous dévoilera les failles d’un père, mais aussi son profond amour pour sa fille sans trop en dire, sans trop en faire. On notera aussi la présence de la jeune Natacha Krief qui a un bel avenir devant elle, dommage que le scénario lui laisse si peu de place alors qu’elle brille autant à chacune de ses interventions.

Comment Ma Fille peut-elle habiter Paris ?

Par contre on se sera demandés pendant toute la durée du film si Naidra Ayadi n’avait pas une dent contre Paris. On a beau trouver des défauts à la ville, jamais au point de la résumer à un lieu de vice et d’individualisme. Chaque lieu, chaque habitant semble écrit avec la même idée : à Paris on ne croise que des prostitués et des cons. Bon, il y a quelques exceptions, mais il faut les chercher !

Alors on veut bien que pour les besoins de l’histoire, notre père inquiet voit se personnifier ses craintes à chaque coin de rue, mais tout sent tellement le stéréotype à plein nez, faisandé en plus, comme si le quartier de Pigalle n’avait pas changé depuis 20 ans. Et on ne parle même pas de cette scène de métro absolument gênante qui assimilerait presque les Parisiens à des sauvages. Ce n’est pas avec Ma Fille qu’on va rassurer nos parents inquiets de nous avoir vu partir pour la capitale.

Ma Fille sort le 12 septembre 2018 sur nos écrans.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

Avis

6 Et en plus le loyer parisien est cher !
  • Votre avis (0 Vote) 0

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.