Critique Livre – Mentor : êtes-vous certain de lire une fiction ?

Mentor est un thriller noir et angoissant qui nous promène entre fiction et réalité, passé et présent, aux confins de la folie.

Mentor nous plonge dans une véritable descente aux enfers. Lorsque Kyle, jeune éditeur dans une grande maison d’édition new-yorkaise, est contacté par William, son professeur à l’université, il est d’abord ravi. Mais il va rapidement déchanter en lisant les premières pages du manuscrit horrifiant que son mentor lui demande de publier. Et William n’est pas disposé à accepter le moindre refus, quitte à transformer la vie de Kyle en enfer…

Réalité ou fiction ?

Il n’y a pas à dire, il met rapidement mal à l’aise ce William qui s’immisce dans la vie de Kyle, obsédé à l’idée que ce soit lui, et personne d’autre, qui publie le livre sur lequel il travaille depuis dix ans. Et quel livre d’ailleurs ! Un condensé d’horreur, de perversité et de mauvais goût que nous découvrons à travers quelques extraits peu agréables à lire pour nous, mais plus inconfortables encore pour Kyle. Car les personnages et les faits qu’il y découvre semblent davantage appartenir à son passé qu’à l’imagination de leur auteur…

Critique Livre – Mentor3

Une mise en abyme qui flirte avec l’excès

Cette mise en abyme nous permet de partager les doutes et les inquiétudes de Kyle quant aux intentions et à la personnalité de son mentor. Et on comprend bien l’intérêt de rendre ces extraits de manuscrit écœurants et indigestes pour nous permettre de mieux nous imprégner du malaise qui s’installe entre les deux hommes. Et qui s’épaissit au fil des pages. Mais quand même… Ils sont mal écrits, tournent en rond dans une horreur insupportablement réaliste, et ont bien failli finir par nous lasser. Un peu de subtilité et de finesse n’auraient rien gâché.

Une tension permanente…

L’intrigue se met rapidement en place et le climat devient tout aussi vite anxiogène. Aussi bien William que Kyle semblent avoir des secrets. Et on passe tout le livre à tenter de déceler le vrai du faux, doutant sans cesse de notre propre perception.

Critique Livre – Mentor1

Kyle se retrouve malgré lui dans un engrenage infernal. Et chacune de ses tentatives pour s’en extraire ne fait que consolider un peu plus la relation de manipulation qui se met en place entre William et lui. C’est une véritable guerre psychologique qui se joue entre les deux hommes aux personnalités complexes. À tel point que la folie semble finir par ne plus avoir de camp. Et c’est bien là que se joue tout le potentiel addictif de ce polar.

… mais une montée en puissance sabotée

Quel dommage que la quatrième de couverture soit si bavarde ! En effet, elle nous révèle plus de la moitié du livre et trahit ainsi des éléments que nous aurions clairement gagné à découvrir au fil de la lecture. Du coup, si la tension est belle et bien présente grâce à une écriture rythmée et très cinématographique, pour ce qui est du suspense, on passe un peu à côté. Même le dénouement ne parvient pas à faire monter un peu le niveau d’intensité. Dommage. Mais heureusement, l’infernal jeu de piste n’en reste pas moins efficace, et la lecture prenante.

Mentor, de Lee Matthew Goldberg, est paru le 04 juin 2020 aux Éditions Hugo Poche.

Critique Livre – Mentor

Avis

7 Angoissant
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply