Critique I know this much is true épisode 1 & 2 : la nouvelle claque de HBO

Un poil en retard, on se devait de critiquer I know this muh is true, tant la nouvelle mini-série de HBO nous prépare une claque folle !

Deux frères jumeaux découvrent de sombres secrets de famille. Parce que HBO semble toujours au point quand il s’agit de nous offrir une série brutale, psychologiquement toxique mais follement passionnante, I know this much is true ne fait pas exception à la règle. Un nouveau bijou, incroyablement mis en scène et surtout parfaitement habité par un Mark Ruffalo phénoménal, ou plutôt phénoménaux. Du grand art, tout simplement.

Critique I know this much is true épisode 1 & 2 : la nouvelle claque de HBO
©HBO

Adaptée du roman éponyme de Wally Lamb, I know this much is true est une mini-série de 6 épisodes écrite et réalisée entièrement par Derek Cianfrance, le papa de The place beyond the pines. L’occasion de nous plonger dans une ambiance aseptisée, métallique et parfaitement traumatisante à l’instar de The Outsider ou Sharp Objects, pour composer avec un thriller social et d’une violence psychologique terriblement réaliste.

This is definitely great

Le premier épisode du show de HBO s’aventure dans une Amérique traumatisée par la guerre du Golfe aux début des années 90. De quoi peindre une promiscuité sociale d’un réalisme bluffant où la question de l’immigration plane en suspend d’une quête identitaire, personnelle et terrifiante. Avec également en toile de fond un regard acéré sur le système médical et les institutions psychiatriques. Pourtant, la mini-série s’apparente également au drame social, un thriller personnel où les relations familiales ne sont que le reflet de conditions sociétales brutalement réalistes.

Un paysage terne, sans concession, immortalisé par l’imagerie bleuté de Cianfrance et ses travelings léchés, implacables, qui deviennent de terrifiants plans séquences comme celui qui termine le pilote lors d’un scène finale déchirante. Une mise en scène acérée, parfaitement galvanisée par la performance ambivalente d’un Ruffalo incroyable, totalement habité par ses rôles, au sommet de son art.

Critique I know this much is true épisode 1 & 2 : la nouvelle claque de HBO
©HBO

En effet le bonhomme, non content d’y apporter sa finesse habituelle, porte littéralement le show sur ses épaules. Il livre ici deux prestations incroyables, introvertie et ramassée pour le frère schizophrène, émotionnelle et droite pour le jumeau usé mais battant. Un contraste saisissant qui permet à l’acteur de nous offrir son meilleur rôle, époustouflant de justesse et de sincérité. Secondé par Juliette Lewis ou Kathryn Hahn, Ruffalo incarne à lui seul la dualité humaine, la force tranquille d’une famille dysfonctionnelle, terriblement réaliste.

I know this much is true est un petit bijou qui s’annonce fascinant, émotionnellement lourd à regarder, mais passionnant.

I know this much is true est actuellement diffuse sur HBO et OCS.

Avis

9 Fascinant !
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply