[Critique DVD] Les Deux Amis, l’amour tendu

Pinterest LinkedIn Tumblr +

Les Deux Amis est le premier long-métrage de Louis Garrel et il narre un drôle de triangle amoureux. À moins que ne soit raconté ici une histoire d’amitié entre un Garrel ténébreux et un Macaigne en manque psychotique d’amour. On pourra aussi l’entrevoir comme une lettre d’amour à l’électrisante Golshifteh Farahani.

Les Deux Amis est donc un film multiple voir insaisissable. Sur le mode de la chronique parisienne dont La Nouvelle Vague a fait son beurre, Garrel navigue du mélo un peu pesant au dialogue qui fait mouche, avec la liberté de ceux qui ne veulent pas choisir. Ses personnages volètent aussi au gré des situations, en fonction de leurs humeurs et loin de toute considération morale.

L’univers resserré autour d’une certaine idée de la bourgeoisie pourra faire tiquer. Elle a l’avantage d’être affirmé comme un parti-pris et de correspondre sans surprises à ses excellents interprètes. Visuellement élégant, Les Deux Amis n’étonnera donc personne mais saura au moins divertir ceux qui s’y plongeront sans a priori.

Les Deux Amis est disponible en DVD et en VOD.

Share.

Leave A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.