[Critique] Daredevil S01 E01-02: Marvel prend des risques

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

Peu après sa sortie triomphante sur Netflix, voilà notre rédacteur en chef qui tire de cette première saison un éloge dithyrambique. A l’occasion de sa présentation au festival Séries Mania, Daredevil est ici découvert par une autre personne mais obtient le même son de cloche : voilà une œuvre qui a compris et rend honneur à ce sombre justicier masqué.

Et pourtant le défi était de taille. Présenté sur un grand écran dans le cadre du festival sur seulement deux épisodes introductifs, Daredevil parvient avec brio à jongler entre le mythe super-héroïque et un réalisme cru et sauvage. Cette balance est assurée par une mise en scène de tenue cinématographique, élégamment photographiée et qui par-dessus tout laisse le silence et le temps s’installer au sein de cet univers malsain.

Effaçant en une touchante scène de confession le souvenir d’un fade Ben Affleck, Charlie Cox personnifie le Daredevil dont tout amateur aura en secret rêvé, soutenu par une galerie de seconds rôles irréprochables. Sa carrure apporte une réelle crédibilité à des séquences d’action brutales et excellemment bien chorégraphiées, comme en témoigne le final de l’épisode 2 et son hommage à Old Boy. Autant dire qu’on a hâte de voir la suite.

Daredevil est disponible sur Netflix.

Avis

8.5 Aussi bon qu'on le dit
  • User Ratings (3 Votes) 9.3
Share.

About Author

Avatar

Leave A Reply