[Critique Blu-Ray] Nemesis, la Quatrième Dimension désertique

L’auteur de ces lignes l’avait déjà remarqué lors du PIFFF où il avait fait forte impression. Aujourd’hui, Sam Was Here se dévoile au grand public par le truchement de la vidéo sous le titre un rien générique de Nemesis. Ne vous y trompez pourtant pas, cet excellent premier long-métrage ouvre la promesse d’un cinéaste en devenir.

L’art du rythme. En 1h15, le réalisateur Christophe Deroo parvient à instiller une atmosphère et un univers perclus de mystérieux sous-terrains. Il suit un vendeur au porte-à-porte qui se perd dans un désert américain vide. Lorsqu’une radio annonce la présence alentour d’un pédophile, Sam le représentant va vite perdre pied dans un cauchemar grandeur nature.

Le genre et sa quatrième dimension. De la réalité au rêve, Nemesis multiplie les allers retours et parvient à troubler sur un décor usé jusqu’à la moelle. La deuxième vision fait ressortir la cohérence du twist final, porte ouverte à une interprétation schizophrène très stimulante. N’hésitez plus et laissez-vous envoûter par ce mauvais rêve clairement réjouissant.

Nemesis est disponible depuis le 04 avril 2017 en Blu-Ray, DVD & VOD. Retrouvez également notre chronique sur le film donnée à la radio Séance Radio.

Avis

7.5 La Promesse

Sautez en priorité sur le Blu-Ray, dont l'image resplendissante se couple à une excellente performance sonore. En guise de bonus, une interview passionnante de Christophe Deroo (14') offre de nombreuses images de tournage. Juste parfait.

  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply