Critique Blockbuster : le film de super-héros de Netfix, sans super-héros

Alors c’est Superman, Spider-Man, Hulk et Super Cochon qui kidnappent Youssoupha pour reconquérir la copine de Superman… non c’est pas le début d’une blague, mais bien le pitch totalement barré de Blockbuster, le premier film de July Hygreck qui sort sur Netflix.

Simple… Blockbuster n’a rien d’une grosse production et ne s’en cache pas. Du décor au casting en passant par la mise en scène, on aurait presque l’impression de se trouver devant un long-métrage de fin d’étude. On remarque alors les erreurs de jeu, de cadrage, de montage… bref tout ce qui logiquement ferait du film un ratage intégral.

… mais attachant. Sauf qu’une chose essentielle fait la différence : l’envie. Qu’il s’agisse de la réalisatrice ou de ses comédiens, l’ensemble transpire l’envie de bien faire, de s’amuser, de rire et pleurer ensemble. Un sentiment communicatif puisqu’on prend rapidement goût à cette ambiance un peu spéciale et l’amateurisme du film devient finalement sa plus grande force, avec une honnêteté à toute épreuve. Blockbuster n’a peut-être pas le budget de son titre, mais il a du cœur.

Blockbuster est disponible dès le 24 janvier 2017 sur Netflix

Avis

6.5 Gentil plaisir
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply