[Critique] Baywatch – Alerte aux ringards à Malibu

Baywatch – Alerte à Malibu : ringard, kitsch, machiste, invraisemblable, mal fait… et on ne parle pas de la série.

Pas si drôle que ça. Quand on veut se lancer dans une parodie d’un show culte en mode 21 Jump Street, il vaut mieux assumer son second degré. Ce que ne fait jamais le film de Seth Gordon, se contentant de quelques vannes, deux-trois moqueries envers son modèle et autant de séquences plus gênantes qu’autre chose. Plombé par un trop sérieux fil rouge, nos sauveteurs peinent à aller jusqu’au bout de leur délire, créant ainsi une œuvre mal équilibrée. Sans compter que la misogynie de la série offrait un merveilleux terrain de jeu pour renverser avec humour la place des femmes au sein de l’équipe. Il n’en est rien et on reste dans l’étalage primaire de poitrines d’actrices entièrement dépendantes de leurs collègues masculins.

Visuellement horrible. On passera sur les clins d’oeil forcés et mal amenés pour glisser un mot sur la monstruosité des fonds verts. Entre les doublures numériques risibles et les effets spéciaux dégueulasses (le bateau en feu nous aura bien fait rire), il semblerait que tout le budget soit parti dans la promo ou bien dans les séances de muscu de Zac Efron.

Baywatch – Alerte à Malibu sort le 21 juin 2017

Avis

2 Laissez-les se noyer
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Leave A Reply