Critique Barry saison 1 : l’art e(s)t la manière de tuer !

0

Avec la découverte de Barry (notre critique du pilote), notre euphorie quant cette nouveauté made in HBO vient d’évoluer en une admiration non feinte d’un show qui est parvenu à se réinventer en seulement huit épisodes.

Métamorphose. Le tueur à gages qu’est Barry tente vainement d’abandonner son ancien job pour se tourner vers le théâtre. La comédie noire de Bill Hader et Alec Berg réussit le tour de force de s’extraire du genre initial pour dépeindre un thriller émotionnel, sans pour autant oublier ses racines humoristiques. Comme le personnage principal, la série frappe là où ne l’attend pas, alternant entre les passages absurdes et la violence trash. Un délice surtout narratif où l’on ne cesse de trouver cet humour iconoclaste et franchement rafraichissant.

Un casting exceptionnel ! Mais la véritable attraction de Barry vient de son incroyable casting. Bill Hader en tête qui livre une de ses meilleures performances. Puisant dans tous les genres, toutes les émotions, il nous offre un personnage complexe magnifiquement mis en avant par ses collègues, notamment Glenn Fleshler qui troque ici son attitude sérieuse contre un pastiche de mafieux tchétchène parfait et au combien savoureux. Dommage cependant que la production prévoie une saison 2, la fin ouverte se suffisant amplement.

La saison 1 de Barry est disponible sur HBO et OCS.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation, illustration et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.