Critique Barry saison 1 épisode 1 : Le Cercle des assassins disparus

Si tu cherches une série qui soit courte, efficace, drôle et en même temps violente, ne cherche plus, Barry est faite pour toi.

SNL. Trop souvent typecasté dans le rôle du comique, révélé grâce à Saturday Night Live, Bill Hader développe avec Barry ce qui semble être son meilleur rôle. Barry est un tueur à gages low cost, qui se découvre une passion pour le théâtre lors d’un contrat. Mais non seulement il officie devant la caméra comme un personnage introverti et délicieusement mortel, mais Bill Hader brille aussi derrière en réalisant le pilote d’une série concoctée par ses soins aux côtés de son complice Alec Berg. Une comédie noire qui fait mouche et vient taper très haut chez HBO.

Pertinent. En plus d’être décalée, Barry réussi à être une fable touchante en montrant la renaissance spirituelle d’un personnage désabusé et détruit par la guerre. Un propos qui fait mal aux institutions et ne manque pas, sitôt passé ses phases sanglantes, d’étayer d’un élan politiquement incorrect son adoration pour l’art. on se demande d’ailleurs si le parcours de Barry, ne serait pas également celui de Bill Hader, une autobiographie comme le show, décalée. A voir !

La saison 1 de Barry est diffusée sur HBO et OCS.

Avis

8 génial humour noir
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Axel PC

Entre deux passages sur le billard pour ressembler à l’arme X, ce créateur marginal allie réalisation et graphisme à l’écriture pour s’évader vers une galaxie lointaine. À l’affut de toute image mouvante, sa passion pour le cinéma et les séries ne s’estompe que pour fragguer quelques noobs.

Leave A Reply