Champions sort en DVD, Blu-ray, VOD et moi je suis nul au basket

0

La sortie en vidéo de Champions est l’occasion de me rappeler ma propre incapacité à mettre un panier.

Mon rapport avec le basket tient sur deux choses : les souvenirs de mes cours d’EPS et Space Jam. Il faut dire que quand tu ne fais même pas 1m70 (true story), ce n’est pas un sport que tu as tendance à privilégier. Mais si Champions t’apprend un truc, c’est qu’aucun handicap ne peut t’empêcher d’atteindre le panier. Et de toute façon je ne suis pas doué en curling non plus.

Là tu commences à te demander ce que je peux bien raconter. Patience, je vais y venir. Parce que tu vois, le film de Javier Fesser ne parle pas que de Dunk, de Finger Roll ou de Reverse (je me suis renseigné sur le lexique avant), c’est aussi une formidable histoire de compréhension et d’acceptation de l’autre, que ce qui compte avant tout, c’est la passion et le plaisir d’un match. Comme lorsque je voulais être gardien de but au foot alors que je ne touchais pas la barre transversale. Que celui qui n’a pas eu au moins l’idée de s’inscrire dans un club après avoir vu Olive et Tom me jette le premier ballon. Ce fût évidemment un échec, pour ma défense on ne m’a jamais laisser porter une casquette.

tous ensemble, tous ensemble ouais ! Ouais !

Champions : des rires, des larmes et des boules de papier

Pour en revenir au long-métrage, au-delà du simple sport, on a donc une équipe composée uniquement de déficients mentaux et un entraîneur colérique qui ne sait pas trop ce qu’il fout là (il a été puni pour l’anecdote). Une belle bande qui se révèle très vite bien plus attachante que mon prof d’EPS. On partage leurs rires, leur tristesse, leur joie, leurs problèmes et la difficulté d’apprendre à dribbler. Et encore, eux ils finissent par y arriver (un peu).

Cette dramédie se présente comme un feel good movie basé sur le respect et sur ce refus de l’exclusion par la différence. Et de la même manière qu’un Rocky, on peut gagner sans obtenir la victoire ; et on peut être un pro de la boules de papier dans la poubelle alors qu’on est incapable de mettre un panier. Je suis peut-être nul en basket, mais quand je vois ces champions du sourire, je me dis que ça n’a aucune importance.

Champions sort en DVD, VOD et Blu-ray le 17 octobre 2018.

Advertisement
(Visited 1 times, 1 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.