Avignon 2019 – Manon Lepomme dans « Non, je n’irai pas chez le psy ! » : un spectacle sans pépins !

Dans « Non, je n’irai pas chez le psy ! », c’est à nous que Manon Lepomme, la plus déjantée des comédiennes belges, raconte sa vie quotidienne et confie ses excès !

Élu meilleur spectacle d’humour au Festival d’Avignon 2018, nous ne pouvions pas manquer Manon Lepomme cette année ! Alors nous sommes allés à la rencontre de cette humoriste pétillante, spontanée et infatigable, qui écume la Belgique, la France et la Suisse depuis 2016. Et nous ne l’avons pas regretté !

Un spectacle gourmand !

Bien décidée à en finir avec sa gourmandise maladive, c’est en compagnie de son pêché mignon – devenu ennemi juré – que Manon Lepomme arrive sur scène : un merveilleux ! Et si vous doutez de sa volonté, elle va vous prouver qu’elle est capable de passer tout le spectacle avec cette pâtisserie à ses côtés sans y toucher ! Enfin… elle va essayer ! Ce fil rouge nous a beaucoup amusés, car on se doute évidemment, dès le début, de l’issue tragique de cette relation. Et ce malgré ses « Va dans l’cul d’une autre ! » pourtant convaincants, lancés au gâteau condamné ! La manière dont elle négocie sans cesse avec nous et avec elle-même pour s’autoriser à céder à la frustration est hilarante. Et quand on pense au nombre de ses représentations à Avignon, on se dit qu’après autant de merveilleux ingurgités, les dernières dates ont dû être un peu écœurantes !

Du rythme !

Évidemment, il n’est pas question dans ce spectacle que de sa gourmandise. Car Manon Lepomme en a, des choses à déballer ! Et elle le fait avec beaucoup de rythme, de fluidité, et un petit accent belge qu’on adore. Même si ça part parfois un peu dans tous les sens, c’est vrai. Sa carrière de prof d’anglais, son amoureux Benoît, l’Alzheimer de ses grands-parents… On peut rire de tout, et elle ne s’en prive pas. Quitte à assaisonner son spectacle d’auto-dérision et d’un soupçon d’humour noir qui passe très bien.

Avignon-2019-Manon-Lepomme1
© Henry Magerès

Une artiste attachante

Car même si elle voulait avoir l’air méchante, Manon Lepomme n’y parviendrait pas avec la simplicité, la générosité et la bonne humeur qui émanent d’elle. La jeune femme a du cœur, et on le sent. Ce qui n’est pas toujours le cas dans les One man/woman show, où l’égo encombre parfois un peu trop la scène. Oui, elle a du cœur, même si, quand elle s’ennuie, elle n’hésite pas à regarder la rubrique nécrologique pour voir « ce qu’il y a au programme » ! Et puis, entre deux réparties cinglantes et un peu d’improvisation maîtrisée, elle parvient à nous toucher en se baladant un peu du côté de la nostalgie. Une artiste dont on n’a pas fini d’entendre parler.

Manon Lepomme dans ‘Non, je n’irai pas chez le psy ! », se joue au Théâtre Le Paris, à Avignon du 05 au 27 juillet à 15h. Puis en tournée en France et en Belgique à partir de septembre 2019.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival Off d’Avignon ici.

Avis

8 A voir
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Mélina Hoffmann

Leave A Reply