Ant-Man et la Guêpe : rencontre avec l’équipe du film Marvel

0
Showing 1 of 2

Paul Rudd, Evangeline Lilly, Michael Douglas, Hannah John-Kamen et le réalisateur Peyton Reed, ils étaient tous présents lors de l’avant-première de Ant-Man et la Guêpe (notre critique) à Disneyland Paris. L’occasion de les rencontrer pour qu’ils nous parlent un peu de leur expérience sur le dernier Marvel.

Pour le réalisateur, c’était l’occasion rêvée de faire « quelque-chose de plus grand, de plus drôle, tout en gardant le côté intimiste de la famille Lang ». Cette suite n’avait donc qu’un objectif : rester dans la lignée du premier en apportant toujours cette touche d’humour et de légèreté. Un domaine dans lequel Paul Rudd avoue adorer jouer (ndlr : il a également participé à l’écriture du scénario).

Même le légendaire Michael Douglas semble avoir définitivement pris ses marques avec l’univers Marvel, lui dont Ant-Man était le premier film sur fond vert : « On se sent très vulnérable car on est totalement entre les mains du réalisateur vu qu’on fait face à des choses qui n’existent pas et que l’on ne voit pas ». Ce qui l’a poussé à franchir le pas ? Un peu la même chose que Evangeline Lilly qui trouve les films de super-héros « inspirants » pour leur représentation de personnages courageux prêts à se sacrifier. Des modèles vers qui le public peut se tourner s’identifier lorsque la réalité se montre trop sombre.

Ça tombe bien, sombre Ant-Man et la Guêpe ne l’est pas du tout et il est à découvrir depuis le 18 juillet dans nos salles !

Retrouvez l’ensemble de l’interview en page 2

Advertisement
(Visited 1 times, 2 visits today)

À propos de l'auteur

Allan Blanvillain

L’homme à tout faire du site chargé de veiller à ce que l’info ne soit jamais trop longue et n’hésitant pas à priver les coupables de desserts. Car comme dirait Chuck Norris : un grand pouvoir implique de grandes responsabilités.

Réagissez !

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.