[Annecy 2017] Animal Crackers : un cirque sans folie aux artistes trop sages

Assurément sympathique, Animal Crackers de Scott Christian Sava et Tony Bancroft reste en deçà des attentes avec une énergie qui peine à faire vibrer. Le film souffre véritablement d’un certain manque d’entrain, malgré de bonnes idées et un scénario non dépourvu d’originalité.

Difficile de s’identifier et de s’émouvoir. Trop lisses, les personnages nous laissent un goût d’indifférence qui empêche alors de vivre pleinement l’aventure. Chacun pourrait être intéressant à sa façon avec des petites singularités propres à son caractère, mais ces différences sont malheureusement peu exploitées. Les protagonistes ne se détachent jamais de cette gentillesse globale et ne dévoilent pas leur vraie personnalité. Impossible de percevoir une identité définie. Le film nous paraît ainsi très impersonnel.

Schéma classique, détails innovants. Si la trame de cette histoire se construit sur un modèle de narration basique de méchant contre gentil, les péripéties qui l’étoffent sont, elles, pleines d’invention drôles et futées. On s’amuse ainsi des recettes révolutionnaires de biscuits pour chiens, tout comme des animaux hybrides aux allures chimériques. Des petites illuminations qui sauvent un peu Animal Crackers, en lui redonnant un brin de vitalité.

Retrouvez tous nos articles consacrés au Festival International du Film d’Animation d’Annecy 2017 ici

Animal Crackers n’a pas encore de date de sortie et a été présenté en compétition lors du Festival International du Film d’Animation d’Annecy 2017

Avis

6,5 Gentiment mollasson
  • User Ratings (0 Votes) 0

About Author

Avatar

Un commentaire

Leave A Reply